Inspection et échantillonnage en milieu résidentiel et commercial


  • Vérification du niveau de ventilation ainsi que de la qualité de l'air dans les édifices et les résidences (syndrome des édifices hermétiques, …) en conformité avec les recommandations de l' ASHRAE et de Santé Canada. (Mesure des variations du CO2 * et évaluation des paramètres de confort : humidité relative, température, vélocité des courants d'air, ...)
  • Évaluation de la présence de polluants tels que le CO, S02, NOx, … associer à une défectuosité du système de chauffage ou par l'introduction de divers gaz combustion via les prises d'air du bâtiment (cheminées, garages, débarcadères de livraison, génératrices d'urgence, ...).
  • Mesure d'émanations de composés organiques volaties tels que le mazout (déversement) ou la formaldéhyde (dégradation de l'isolant mousse d'urée formol « MIUF » ou via le dégazage de matériaux neufs « syndrome des maisons neuves »).
  • Détection de la présence de composés toxiques comme le plomb (ancienne peinture, local désaffecté, ...), l'amiante** (isolation, vermiculite, ...), du gaz radon ou de toxiques divers (contaminations environnentales, …)
  • Analyse de salubrité microbienne** (des lieux et des systèmes de ventilation) conséquente à une activité anormale en eau : moisissures, décompte bactérien total et décompte « gram négatif » (en collaboration avec la firme Groupe Natur'air Kiwatin).
  • Ajustement des méthodes d'échantillonnage pour une meilleure évaluation du risque « grand public » (ajustement des temps de prélèvement et sélection des méthodes analytiques les plus sensibles possible).
  • Service conseil concernant l'utilisation des masques de protection respiratoire : auto construction, rénovation et décontamination mineure (moisissures).
  • Localisation des bris de conduite à l'origine d'émanation de gaz/vapeur d'égout (utilisation d'un générateur de fumée froide).


  • Exemple de symptômes possibleent reliés â problème de qualité de l'air

    • Plusieurs occupants présentent des symptômes identiques.
    • Les occupants qui sont le plus longtemps présents sont les plus atteints.
    • Les symptômes sont chroniques et récurrents; ils peuvent diminuer ou disparaître au cours d’absences plus ou moins prolongées du bâtiment.
    • Les symptômes sont apparus dans les jours ou les semaines qui ont suivi l’emménagement dans un nouveau bâtiment.
    • Les symptômes se présentent ou s’accentuent pendant la saison froide ou lorsque les fenêtres sont fermées pendant une longue période.
    • Les symptômes surviennent quand le ou les occupants se trouvent dans une pièce donnée
    • Les symptômes sont apparus pendant ou après l’utilisation de produits chimiques puissants, de colles, de peintures, de solvants ou d’aérosols (travaux de rénovation, activités de bricolage ou de nettoyage).
    • Les symptômes sont apparus après l’acquisition de certains matériaux, meubles ou objets.
    • Les symptômes sont apparus après un dégât ou une infiltration d’eau.
    .* Nos modules d'analyse en lecture directe (CO, CO2, NOx, COV, …) offrent la possibilité d'enregistrer les données (monitoring "longues durées ").

    . ** Lorsque la situation le recommande, nous privilégions, dans le processus d'analyse de risque, l'analyse de la poussière "déposée" (amiante et moisissures).